Equipe Méthodes Physiques pour l’Observation (MPO)

MPO, pour "Méthodes Physiques pour l’Observation", est une équipe regroupant une partie des instrumentalistes (Chercheurs et Ingénieurs) du laboratoire Lagrange.

L'équipe MPO est dirigée par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cruzalebes.jpeg et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Carbillet.jpeg

L’équipe transverse MPO a opéré une évolution positive de sa structure au sein du laboratoire en devenant une équipe thématique à part entière depuis le 1er janvier 2017. Cette évolution, suivant de près l’évolution du personnel et des projets du laboratoire Lagrange, s’explique par le langage scientifique commun de ses membres : celui de l’optique de Fourier, qui se décline ici en quatre axes thématiques constituants déjà évoqués précédemment : IO, ITHD, OA et OAtm. Elle inclut naturellement la R&D instrumentale amont liée à ces quatre thématiques, la mise au point de démonstrateurs techniques, une forte participation aux consortia instrumentaux pour de grands instruments (e.g. AMBER, VEGA et MATISSE - PI Lagrange/MPO), les traitements spécifiques associés optimisant leurs mesures, et va jusqu’à leur exploitation scientifique. À ceci s’ajoute un travail de fond de modélisation physique et numérique, de commande avancée des systèmes, de stabilisation instrumentale et de traitements de l’image et du signal. Les domaines d’application astrophysique couvrent l’(exo)planétologie, la physique stellaire et l’astrophysique extragalactique. Le gain en résolution est à l’origine des grandes avancées en astrophysique observationnelle, impactant ses théories à toutes les échelles astronomiques : une résolution spatiale sub-mas grâce à l’IO, une dynamique supérieure à 106 grâce à la combinaison OA+ITHD. Toute avancée technique, résultant en un gain en résolution et en sensibilité, contribuera aux réponses à quelques grandes questions de l’astrophysique moderne : en particulier sur les mécanismes de formation et d’évolution des étoiles et systèmes planétaires, avec un intérêt évident pour les exo-Terres habitables ; sur la physique des AGN et des galaxies en général ; ou encore sur les étapes ultimes parfois violentes de l’évolution stellaire. Bénéficiant d'une infrastructure technique unique : un centre de calcul de pointe, les salles blanches du bâtiment Fizeau rénové, et un accès privilégié au plateau de Calern (C2PU, CATS), et de partenariats internationaux privilégiés (ESO, CHARA), notre équipe dispose de tous les atouts pour faire germer les pousses qui continueront à conduire Lagrange à avoir un rôle de leadership sur de grands projets internationaux tout en maintenant un fort pôle de recherche fondamentale/exploratoire en instrumentation.

L'équipe est consituée de 11 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, 3 émérites, 2 post-doctorants et 5 doctorants en 1e appartenance, ainsi que de 6 ingénieurs du GIR en seconde appartenance.

Nom

Prénom

Métier

Abe Lyu Astronome Adjoint
Aristidi Éric Maître de conférences
Borgnino Julien Professeur Émérite
Carbillet Marcel Maître de conférences (HDR)
Cruzalèbes Pierre Chargé de recherche (HDR)

Folcher

Jean-Pierre Maître de conférences
Lai Olivier Chargé de recherche
Martinache Frantz Maître de conférences
Martinez Patrice Maître de conférences
Petrov Romain Directeur de recherche
Rabbia Yves Émérite
Robbe-Dubois Sylvie Maître de conférences

Ziad

Aziz

Professeur

Aller au haut