220927 Manta sismometreComparativement à la plupart des autres zones de subduction de notre planète, la zone de subduction des Petites Antilles génère une activité sismique modérée.
Pour comprendre cette spécificité, les scientifiques de la mission Manta-Ray sont partis du 29 avril au 27 juin 2022 à bord de l’Atalante. Frauke Klingelhoefer, chercheuse Ifremer au laboratoire GO-IUEM1 et responsable principale de la mission et Boris Marcaillou, enseignant-chercheur de l’Université Côte d’Azur au laboratoire Géoazur-OCA, nous éclairent sur les enjeux de cette campagne

Pourquoi avoir choisi d’étudier la zone de subduction des Petites Antilles ?

De nombreuses campagnes ont eu lieu dans des zones qui produisent beaucoup de séismes (comme le Japon ou la Nouvelle Zélande par exemple), pour en comprendre la genèse. Nous concernant, nous avons, au contraire, proposé d’étudier les raisons qui contrôlent la faible activité sismique et notamment le faible nombre de séismes de forte magnitude dans la zone de subduction des Petites Antilles. L’idée, en quelque sorte, est d‘étudier le phénomène -la sismogenèse ou naissance des séismes - par le contre-exemple.

Pour créer un séisme, il faut que des plaques soient « bloquées » pendant longtemps, qu’elles ne glissent pas l’une contre l’autre. Ainsi, au bout d’un moment, l’énergie accumulée enclenche un mouvement rapide des plaques et génère une secousse. Aux Petites Antilles, les plaques nord-américaine et sud-américaine s’enfoncent sous la plaque des Caraïbes. Nous faisons l’hypothèse que cette zone serait beaucoup plus hydratée que d’autres plaques, grâce à une très grande quantité de fluide qui agirait comme un roulement à billes, favorisant un mouvement libre et progressif des plaques. Ceci expliquerait pourquoi la zone de subduction des Petites Antilles ne génère que peu de séismes. Le but de la campagne Manta Ray est donc d’essayer de quantifier les fluides qui circulent dans la subduction, entre leur entrée dans la fosse de subduction de la plaque océanique et leur sortie au fond de la mer, à proximité des iles, dans le domaine avant-arc.

Lire la suite sur le site de l'INSU-CNRS

schéma simplifié de la zone de subduction des Petites Antilles du nord220927 Manta schema simplifie

 schéma simplifié de la zone de subduction des Petites Antilles du nord

 Ils en parlent aussi :

Blog de la campagne Manta-Ray

Campagnes Océaniques de l'Ifremer

Actualités INSU du 21 juin 2022

Institut des Risques Majeurs du 27 septembre 2022

Echoscience PACA du 28 septembre 2022