Durant la fête de la Science 2010, un rayon laser a survolé le ciel de Nice chaque soirée, rappelant la remarquable mesure de la vitesse de la lumière effectuée par Henri Perrotin, le premier directeur de l’observatoire, entre 1898 et 1903.

La mesure, était à l’époque réalisée entre le Mont Gros et le Mont Vinaigre, sommet de l’Estérel, à 46 km à vol d’oiseau, et sans faisceau laser ... Cette expérience, tombée injustement dans l’oubli, était d’une précision exceptionnelle, au niveau des meilleures mesures mondiales, et supérieure à toutes les autres mesures effectuées en France depuis H. Fizeau à Paris. Elle servit de référence mondiale pendant des dizaines d’années.

 

Durant la fête de la science 2010, à l’OCA et la Société Française de Physique, nous souhaitions refaire symboliquement cette mesure depuis le Mont Gros, en simplifiant le dispositif grâce à un laser. Car c’était aussi l’anniversaire du laser : 50 ans dejà !

Le faisceau laser, vert, sort du téléscope Coudé (photo du haut, dans le coin supérieur) et survole la ville en direction du Mamac, très précisément en direction du coin de cube de quelque centimètres installé dans une meutrière du Mamac. Ce coin de cube renvoie la lumière reçue en direction du téléscope Coudé, qui collecte cette lumière et la dirige vers un dispositif de mesure de la durée du trajet aller retour, et donc la vitesse de la lumière. 

Pour réaliser ce pointé très précis, Yves Bresson, Ingénieur à l’OCA, et l’association Novae qui gère le telescope Coudé, ont utilisé leurs savoir faire très pointu en optique et astronomie, et un laser de puissance Millenia délivrant 10 watt lumineux aimablement prêté par la société Spectra Physics.

Cet événement était accompagné d’une exposition sur la mesure de c, et de conférences grand public, au MAMAC. Plus d’informations sur le site de la SFP consacré à cet évenement : http://canice.unice.fr/

et dans le dossier de presse.

 

Communiqué de presse