L’imagerie directe et la caractérisation spectroscopique de planètes matures habitables en orbite autour d’étoiles du voisinage solaire sont les objectifs ultimes de l’imagerie à très haute dynamique (ITHD). Le bilan scientifique actuel des instruments ITHD les plus récents concerne pour l’essentiel des objets proches et jeunes, avec des planètes massives de plusieurs masses de Jupiter, sur des orbites larges (plusieurs dizaines d’UA), et particulièrement brillantes. Le fossé entre l’état de l’art et la finalité ultime de l’ITHD est donc conséquent, et le challenge à relever est à multiple facettes : il s’agit à la fois d’améliorer significativement la résolution angulaire et la dynamique, mais également d’anticiper les problèmes nouveaux et inhérents aux dimensions des futurs très grands observatoires actuellement en développement (ELTs).

L’équipe MPO du laboratoire Lagrange a participé au développement et au déploiement sur ciel de l’instrument de seconde génération SPHERE au VLT, et de l’instrument SCExAO au télescope Subaru. L’équipe participe également à l’exploitation de l’instrument SPHERE (volet « other science »). Fort d’une expertise diversifiée dans le développement instrumental haut contraste (coronographie, contrôle et mise en forme du front d’onde, cophasage, traitement des données, développement logiciels de simulation/modélisation/acquisition, etc.), l’équipe MPO ambitionne de développer des solutions ITHD aux très faibles séparations angulaires dans le cadre des projets SPEED et KERNEL par exemple, dans une perspective de participation à des instruments au sol (sur des télescopes actuels et/ou futurs) et dans l’espace.

 

Contacts:

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.