En septembre 2022, Didymos n'est pas observable depuis l'hémisphère nord, par contre, il est idéalement placé pour être observé depuis l'antarctique. Bien que l'astéroïde ne soit pas visible à l'oeil nu, il a pu être localisé sur les images du télescope ASTEP+: sur l'animation ci-dessous, Didymos est le point lumineux qui se déplace sur l'image du haut vers le bas.   

 

La figure ci-dessous montre l'évolution de la brillance de l'astéroïde (inversement proportionnelle à sa magnitude) au cours du mois de septembre. Il se rapproche du soleil avant de s'en éloigner de nouveau à partir de la fin du mois. Les variations de brillance observés par ASTEP+ sont principalement dus à la rotation de Didymos. 

ASTEP didymos Sep2022 fr

 

Les observations d'ASTEP+ permettent de détecter la rotation de Didymos et, couplée avec celles d'autres télescopes, les éclipses de la lune Dimorphos. Les observations, repliées en phase en fonction de la période orbitale de Dimorphos (11.93 jours) montrent des variations dues à la rotation de Didymos. 

ASTEP didymos phases fr

Il s'agit maintenant de mesurer les changements que va apporter l'impact de DART! Ceci va être testé dès le 27 septembre 2022! A très bientôt! 

 

Tristan Guillot

(animation & données: Lyu Abe)

 

Aller au haut