Equipe Théorie et Observations en Planétologie (TOP)

Les recherches de l’équipe TOP portent sur plusieurs thèmes ayant un objectif commun : comprendre le processus de formation planétaire et d’évolution des systèmes planétaires.

Les thèmes de l'équipe TOP concernent les phases précoces de formation planétaire, la formation des satellites, l’évolution physique et dynamique des petits corps, et la structure interne et évolution géologique des planètes. Ces thèmes sont abordés par l’intermédiaire de modèles théoriques, de simulations numériques, par les observations depuis le sol, et par l’implication dans des projets spatiaux.

Une grosse partie de l’équipe poursuit son activité de développement d’instruments pour les grands programmes d’observations au sol, notamment MATISSE et SPHERE, deux instruments de seconde génération du VLT de l'ESO. MATISSE (dont le PI est membre de notre équipe) est un instrument pour l’interféromètre (VLTI) qui permet de combiner quatre télescopes dans l’infrarouge thermique et qui sera particulièrement utilisé pour l’étude des disques protoplanétaires. SPHERE est un instrument d’imagerie à très haut contraste pour l’imagerie directe de disques de débris et l’observation d’exoplanètes joviennes.

Des membres de l’équipe sont fortement impliqués au plus haut niveau dans la mission d’astrométrie Gaia (ESA) lancée en 2013. Le fondateur et premier leader du consortium international pour le traitement et l’analyse des données au sol est un membre de notre équipe. Une base des données a été développée dans le cadre de l’Observatoire Virtuel pour recenser les propriétés physiques d’astéroïdes actuellement disponibles et ainsi exploiter au mieux les données Gaia. A noter aussi l’appui d’observations au sol des petits corps du système solaire grâce aux télescopes C2PU dont le responsable scientifique est membre de l’équipe.

De plus, l’équipe porte ou est sollicitée au niveau international dans les missions spatiales. Des membres de l’équipe sont co-I des missions de retour d’échantillon d’astéroïdes primitifs Hayabusa 2 (JAXA) et OSIRIS-REx (NASA), de la mission JUNO (NASA) qui va caractériser le champ de gravité de Jupiter, et des missions InSight (NASA), JUICE (ESA), Psyche (NASA), and BepiColombo (ESA) qui vont caractériser la structure interne de Mars, Ganymède, Psyche, et Mercure.

Certains membres de l’équipe sont aussi impliqués dans l’acquisition et l’exploitation des données d’observations produites par les plus importants télescopes au sol (VLT, Keck, Gemini, TNG, IRTF, GTC), dans l’espace (Spitzer), et aéroportés (SOFIA). L’expérience ASTEP pour la détection de planètes extrasolaires en transit depuis le Dome-C, en Antarctique, s’est poursuivie jusqu’en 2014. Une partie de l’équipe a activement participé à l’analyse de données du satellite CoRoT, qui à ce jour a découvert 27 planètes extrasolaires dont la première exoplanète rocheuse.

Membres permanents

Post-Doctorants

Doctorants